AccueilEntreprises-ManagementAgriculture : 5000 tracteurs et 1000 moissonneuses produits localement

Agriculture : 5000 tracteurs et 1000 moissonneuses produits localement

- Advertisement -

Les capacités de production d’équipements et de machines agricoles ont augmenté d’environ 5 000 tracteurs par an après la création d’une coentreprise avec l’américain Massey Ferguson et d’environ 1 000 moissonneuses par an avec le partenaire finlandais Sampo.

C’est ce qu’a fait savoir lundi le PDG de l’Entreprise nationale de production de matériels agricoles trading (PMAT), Attouchi Salah, sur les ondes de la radio chaîne 1, relevant que les programmes de partenariat ont atteint les résultats souhaités dans le développement de la production agricole, après que le taux d’intégration ait atteint environ 70 % pour les moissonneuses-batteuses et environ 45 % pour les tracteurs.

The graduate Fair

« Plusieurs joint-ventures spécialisées dans la fabrication de matériel agricole ont été créées au cours des dernières années, dans le but de promouvoir le secteur agricole et d’augmenter la capacité de production », a indiqué le PDG de PMAT.

« Le programme de fabrication de machines agricoles a été lancé dans les années 70 à travers la création de plusieurs entreprises nationales qui sont actuellement en cours de modernisation avec l’appui de l’État dans le cadre du développement de la filière agricole et de l’incitation au travail de l’agriculteur pour élever les capacités de production et répondre aux besoins du marché national des produits agricoles « , a-t-il expliqué.

Indiquant que « les autorités publiques accordent une grande attention au secteur agricole en raison du grand rôle qu’il jouera dans le plan de relance économique », le PDG de PMAT a appelé à la nécessité de mettre en place des lois qui protègent l’industrie algérienne dans ce domaine stratégique, en réduisant les importations anarchiques qui ne servent pas l’industrie locale.

« Les entreprises nationales ont les capacités suffisantes pour couvrir toutes les demandes des agriculteurs, qu’il s’agisse de tracteurs, de moissonneuses-batteuses, de charrues et d’autres équipements agricoles », a-t-il estimé.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine