HomeActualitéInternationalCovid-19 : le Royaume-Uni enregistre un nouveau record avec plus de 93.000...

Covid-19 : le Royaume-Uni enregistre un nouveau record avec plus de 93.000 cas en 24h

Le Royaume-Uni a enregistré vendredi pour le troisième jour consécutif un nouveau record de contaminations au Covid-19, avec 93.045 cas recensés en 24 heures, selon les chiffres des autorités sanitaires.

Confronté selon le Premier ministre Boris Johnson à un « raz-de-marée » dû au variant Omicron, qui fait craindre une submersion du système de santé, le Royaume-Uni, pays parmi les plus touchés par la pandémie de Covid-19, déplore au total 147.048 morts, dont 111 enregistrés vendredi.

Si en Angleterre, le gouvernement britannique s’est contenté de réintroduire le port du masque dans plupart des lieux publics (hormis pubs et restaurants), d’encourager le télétravail autant que possible et d’instaurer un pass sanitaire pour les grands rassemblements, au grand mécontentement d’une partie des députés de la majorité, les gouvernement locaux écossais et gallois ont décidé d’aller plus loin.

En Ecosse, où selon la Première ministre indépendantiste Nicola Sturgeon, Omicron est désormais dominant, la population a été appelée à rester chez elle à l’approche de Noël. « Le tsunami au sujet duquel j’ai alerté il y a une semaine commence maintenant à nous frapper », a-t-elle déclaré vendredi.

Les entreprises sont légalement tenues de prendre depuis vendredi des « mesures raisonnables » pour limiter la transmission du virus. Les pubs sont encouragés à revenir au service à table plutôt qu’au bar.

Au Pays de Galles, le Premier ministre Mark Drakeford a quant à lui ordonné la fermeture des boîtes de nuit à partir du 27 décembre.

Face au variant, le Royaume-Uni a encore accéléré sa campagne de vaccination et a avancé à fin décembre l’objectif de proposer à tous les adultes une dose de rappel. 

L’Allemagne classe la France et le Danemark comme zones à « haut risque » d’infection

L’Allemagne a classé vendredi la France et le Danemark comme zones d’infections à « haut risque » et va donc imposer aux voyageurs non vaccinés en provenance de ces pays une période de quarantaine, a annoncé l’Institut de veille sanitaire.

A partir de dimanche, cette mesure, qui va s’appliquer également aux voyageurs venant de Norvège, du Liban et d’Andorre, implique que les personnes non vaccinées ou qui n’ont pas déjà été atteintes du Covid-19 observent une quarantaine avec un test possible au cinquième jour.

L’Allemagne, déjà touchée par un important rebond des contaminations au coronavirus, doit se préparer à une nouvelle « vague massive » liée à la diffusion rapide du variant Omicron, avait auparavant prévenu le ministre de la Santé Karl Lauterbach.

Le Danemark a, lui, annoncé vendredi la fermeture de l’immense partie de sa scène culturelle et une nouvelle restriction de la vie nocturne pour tenter de freiner la flambée record de cas de Covid-19 et du nouveau variant Omicron. Le Danemark a enregistré vendredi un nouveau record absolu avec plus de 11.000 cas en 24 heures, dont un nouveau sommet de plus de 2.500 cas du variant Omicron, selon le gouvernement.

En France, le variant Omicron « va se diffuser très rapidement au point de devenir dominant dès le début de l’année 2022 », a estimé vendredi le Premier ministre Jean Castex. 

AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine