HomeLa uneGuerre d'Algérie : la France annonce l'ouverture des archives sur les enquêtes...

Guerre d’Algérie : la France annonce l’ouverture des archives sur les enquêtes judiciaires

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé, ce vendredi 10 décembre 2021, sur BFMTV-RMC, l’ouverture des archives « avec 15 ans d’avance » sur la guerre d’Algérie.

« J’annonce que j’ouvre, avec 15 ans d’avance, les archives sur les enquêtes judiciaires, de gendarmerie et de police, qui ont rapport avec la guerre d’Algérie », a indiqué la ministre de la Culture.

Face aux « falsificateurs de l’histoire qui sont à l’œuvre », Mme. Bachelot souhaite « qu’on puisse la regarder en face », ajoutant qu’ « on ne construit pas un roman national sur le mensonge ».

Cette ouverture des archives, qui ne devait intervenir que dans 15 ans, permettra de dévoiler des pans importants de la guerre d’Algérie, notamment les actes de torture commis par la France à l’égard de la population algérienne.

Des exactions qui doivent être assumées, a estimé Roselyne Bachelot. « C’est l’intérêt du pays que de le reconnaître » a-t-elle déclaré.

Cette décision intervient au lendemain de la visite officielle en Algérie du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui veut une relation apaisée.

Ce geste intervient au moment où les relations diplomatiques entre les deuxpays se sont envenimées. La détérioration des relations entre l’Algérie et la France a commencé après la décision prise par le président français, Emmanuel Macron, de réduire de moitié le nombre de visas octroyés aux Algériens. 

Une décision prise par le locataire de l’Elysée comme représailles contre l’Algérie pour son refus de coopérer dans le dossier des expulsions des citoyens algériens en situation irrégulière en France.

 

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine