HomeActualitéNationalBarrages : le taux de remplissage a atteint une moyenne de 35,26%

Barrages : le taux de remplissage a atteint une moyenne de 35,26%

Le taux de remplissage des barrages en exploitation à travers le territoire national a atteint une moyenne de 35,26 % suite aux dernières précipitations enregistrées dans plusieurs wilayas du pays.

C’est ce qu’a fait savoir le ministère des Ressource en eau et de la Sécurité hydrique, cité ce lundi, par l’agence APS, soulignant que ces volumes d’eau emmagasinés à travers les 75 barrages en exploitation ont été enregistrés jusqu’au 6 décembre, grâce aux apports des derniers épisodes pluviométriques à travers plusieurs wilayas du pays.

Selon le tableau de l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) communiqué par le ministère, 11 barrages affichent un taux de remplissage supérieur à 80%, à savoir les barrages de Fergoug et Oued Taht (Mascara) avec des taux de remplissage respectifs de 87,45 % et 98,99 %, le barrage de K’Sob (M’sila) à 86,95%, Kissir et Boussiaba (Jijel) avec des taux respectifs de 96,36% et  88,78%, Beni Haroun et Oued Athmania (Mila) à 87,70% et  97,52 % , Beni Zid (Skikda) à 94,39 %, Uldjet Mellegue (Tébessa) à 87,08%, Taghrist (Khenchela) à  81,25% et  Mexa (El Tarf ) à 83,85%.

Le taux de remplissage au niveau de 44 barrages est inférieur à 35%

Les données du ministère révèlent toutefois que le taux de remplissage au niveau de 44 barrages sur les 75 en exploitation était inférieur à 35%.

Il s’agit notamment des barrages de Bani Bahdel, Meffrouch  (Tlemcen) dont le taux de remplissage a été très faible, soit respectivement  3,35% et 0,73%.         

Egalement les barrages de Béni Slimane (Médéa)  avec un taux de 6,45% et le Barrage de Keddara à seulement 19,96%. 

Les barrages assurent 33% des besoins nationaux en eau potable, estimés à 3,7 milliards de m3. La moitié de ces besoins est assurée à partir des eaux souterraines et 17% à partir du dessalement d’eau de mer.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine