HomeénergieArkab : l'Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché

Arkab : l’Opep+ œuvrera à préserver l’équilibre du marché

L’Organisation des pays exportateurs du pétrole et ses alliés « Opep+ », œuvrera à assurer les approvisionnements en pétrole sur le marché international et à prendre toutes les mesures indispensables à la préservation de l’équilibre du marché dans le contexte des craintes de la propagation du nouveau variant de Coronavirus « Omicron ».

C’est ce qu’a déclaré mardi à Alger le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, lors d’un point de presse organisé en marge des travaux de la Journée d’étude sur l’investissement minier.

M. Arkab a indiqué que l’Opep+ examinera, lors de sa réunion prévue jeudi prochain, les rapports des experts sur les approvisionnements en pétrole du marché international soulignant que l’organisation prendra, à la lumière de ces rapports, des mesures en vue d’assurer de bons approvisionnements pour le marché pétrolier, rapporte l’agence APS.

Dans ce contexte, le ministre de l’Energie a souligné qu’ « Opep+ » œuvrera à  » la préservation du marché et à ce que les fondamentaux du marché soient sains et équilibrés, dans l’intérêt du producteur et du consommateur en même temps ».

Concernant l’impact du nouveau variant du Coronavirus (Covid-19),  M. Arkab a indiqué que « ce variant a donné une impression qu’il a des impacts sur les marchés mondiaux qui ont connu un recul dans les prix du pétrole brut, et ce, en raison de mesures de confinement et de la suspension des dessertes aériennes et maritimes prises particulièrement par les pays consommateurs des hydrocarbures ».

A ce propos, le ministre de l’Energie a estimé que l’impact de ce variant sur le marché pétrolier mondial requiert  » prudence et suivi », en vue de prendre les mesures indispensables, rappelant l’expérience de l' »Opep+ » lors de la propagation de la Covid-19 en avril 2020 qui a pris des mesures ayant permis, a-t-il dit, de préserver l’équilibre du marché.

Répondant à une question sur l’exportation du gaz naturel vers l’Espagne, après la décision de renoncer à l’utilisation du gazoduc Maghreb-Europe à partir du 1e Novembre passé, M. Arkab a réitéré l’engagement de l’Algérie, à travers Sonatrach, à honorer les accords d’approvisionnement de l’Espagne en gaz naturel.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine