HomeActualitéNationalCorruption : sept ans de prison ferme requis contre Sellal

Corruption : sept ans de prison ferme requis contre Sellal

Le procureur de la République près le Pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis une peine de sept ans de prison ferme et une amende d’un million DA à l’encontre de l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, impliqué dans une affaire liée à la corruption dans la wilaya de Bejaia, rapportent ce lundi 22 novembre 2021 plusieurs médias.

Une peine de trois ans de prison ferme et une amende de 100.000 DA a également été requise à l’encontre de son directeur de cabinet, Mustapha Rahiel, de l’ancien wali de Bejaia, Ouled Salah Zitouni et de l’ancien secrétaire général de la wilaya ainsi que de l’homme d’affaires Laâlaoui Mahmoud. 

L’ancien Premier ministre et son directeur de cabinet sont poursuivis dans des affaires de corruption au niveau de la wilaya de Bejaia, notamment pour « abus de fonction et octroi d’indus avantages », selon la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine