Ghana : huit centrales solaires seront installées dans le nord du pays

Cluster Energie Solaire

La Bui Power Authority, l’organisme public en charge de la gestion du barrage hydroélectrique de Bui s’est engagé à soutenir le développement des énergies renouvelables au Ghana. Elle espère dans ce cadre exploiter au moins 700 MW d’énergie solaire d’ici 2024.

La Bui Power Authority (BPA) prévoit de construire huit centrales solaires dans le nord du Ghana. Les sites sélectionnés pour le projet comprennent Yendi, dans le nord, Buipe et Sawla, dans les Savanes ou encore Zebilla et Bolgatanga, dans la région du haut Ghana Orientale. Le projet débutera au premier trimestre de 2022.

Les sites sélectionnés pour le projet sont proches des sous-stations de la Ghana Grid Company (GRIDCo) dans le nord du pays. Selon le directeur général de BPA, Samuel Kofi Dzamesi, la capacité potentielle des centrales solaires dans cette région dépendra de la taille et des spécifications des investisseurs qui se sont engagés à financer la construction des infrastructures.

BPA collabore en outre avec des universités, notamment l’Université des énergies renouvelables de Sunyani dans la région de Bono, afin d’impliquer de jeunes diplômés dans divers projets.

Actuellement, BPA développe plusieurs projets d’énergie renouvelable dans le pays, notamment une centrale hydroélectrique de 404 MW, une centrale solaire terrestre de 250 MW ainsi que des centrales solaires flottantes de 1 MW et 5 MW. Ces projets comprennent également une microcentrale hydroélectrique de 45 kW à Tsatsadu.

BPA prévoit d’exploiter les rivières occidentales du Ghana pour augmenter leur capacité de production d’énergie solaire flottante.

Agence Ecofin