Voyages en Algérie : vers la hausse du montant en devises autorisé sans déclaration?

Voyages en Algérie : vers la hausse du montant en devises autorisé sans déclaration?

Le projet de loi de Finances pour l’exercice pour l’exercice 2022 a été débattu au parlement et le premier ministre a répondu aux questions orales des députés. Le bureau de l’APN a examiné, hier samedi, les amendements proposés.

À ce propos, les députés de la diaspora Abdelouahab Yagoubi, Brahim Dekhinet et Tawfik Khedim ont proposé deux  amendements qui concernent la diaspora algérienne, rapportent plusieurs médias.

Les deux textes seront soumis au débat au niveau de la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale.

Le premier amendement propose de porter le montant en devises autorisé à faire entrer en Algérie sans déclaration de 1000 euros à 7500 euros. Le second texte propose de porter la valeur des marchandises neuves importées destinées à l’usage personnel ou familial à 7 500 euros, selon la même source.

Abdelouahab Yagoubi, député et membre de la commission des affaires étrangères à l’APN, a indiqué que le bureau de l’assemblée a accepté deux amendements qu’il a soumis avec ses deux collègues.

Les deux amendements interviennent dans le cadre une opération séduction menée par le gouvernement algérien vis-à-vis de la diaspora algérienne. Lors de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algérienne, le chef de l’État a instruit les représentation diplomatiques de prendre en charge les préoccupations des Algériens établis à l’étranger.