HomeLa uneSubventions : le premier ministre insiste sur le rôle social de l'État

Subventions : le premier ministre insiste sur le rôle social de l’État

Le premier ministre et ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a indiqué que les transferts sociaux s’élèvent à 17 milliards de dollars, rapportent ce samedi 13 novembre 2021 plusieurs médias.

En réponse aux questions des députés sur le projet de loi de Finances 2022, le premier ministre a indiqué que l’État n’abandonnerait pas son rôle social et continuerait à soutenir les catégories les plus vulnérables.

Le Premier ministre a affirmé que les familles financièrement aisées sont actuellement les plus grandes bénéficiaires du système de soutien, soulignant que l’État cherche à combattre et à réduire les différences entre les familles nécessiteuses et les familles aisées.

Le ministre a déclaré que son gouvernement veut que l’aide soit plus efficace et aillent aux familles nécessiteuses, et nous étudierons comment transférer l’aide globale vers une aide en espèces destinée aux familles.

L’État n’accepte pas que l’aide soit dirigée vers des personnes qui ne le méritent pas et des personnes qui continuent à profiter de l’économie nationale, soulignant que l’aide est dirigée vers le secteur de la santé et de l’éducation.

Le ministre a déclaré que l’État souhaitait que le système de subventions soit plus efficace et qu’il s’adresse aux familles nécessiteuses, soulignant que l’État n’accepterait pas que ces aides de 17 milliards de dollars soit dirigé vers les personnes qui ne le méritent pas.

À ce propos, il explique que « seulement 76 milliards de dinars sont destinés aux familles nécessiteuses contre 100 milliards de dinars des subventions qui vont aux familles aisées ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine