Homela deuxViandes blanches : les dérogations d'importation des intrants avicoles délivrées

Viandes blanches : les dérogations d’importation des intrants avicoles délivrées

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a accéléré la délivrance des dérogations sanitaires d’importation des intrants avicoles afin de réduire « progressivement » le déficit en matière de poussins et permettre la régulation du marché des viandes blanches.

C’est ce qu’a annoncé jeudi la directrice par intérim des services vétérinaires auprès du ministère de l’Agriculture, Dr. Fairouz Bendahmane, citée par l’agence officielle APS.

La même responsable a précisé que ces dérogations ont été délivrées « rapidement et à la demande des opérateurs intéressés par l’importation d’intrants avicoles, à savoir des œufs à couver-chair, des poussins-chair ou des poussins repro-chair ».

Elle a expliqué que cette démarche vise à « réguler le marché par l’importation » suite au déficit enregistré sur ces intrants et qui a été causé, notamment, par la grippe aviaire qui a touché les élevages de certains aviculteurs à travers le pays.

Suite à l’augmentation des prix des intrants biologiques avicoles, le ministère a décidé de rééquilibrer le marché à travers le recours à l’importation de ces intrants, notamment le poussin repro-chair, et ce, afin de répondre aux besoins du marché local estimés à 6 millions de poules reproductrices, a-t-elle indiqué.

Cette importation vient soutenir la production nationale de grand-parentaux qui est assurée par deux opérateurs nationaux (l’un à Tlemcen et l’autre à Djelfa).

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine