HomeActualitéNationalFonction publique : Le relèvement du point indiciaire ne figure pas dans...

Fonction publique : Le relèvement du point indiciaire ne figure pas dans le PLF 2022

Le relèvement du point indiciaire dans la fonction publique ne figure pas dans le Projet de loi des finances (PLF) 2022. L’annonce a été faite lundi dernier par le président de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale (APN), Toufik Bekhouche.

Intervenant sur les ondes de la radio chaîne 1, M. Bekhouche a indiqué que le point indiciaire « ne représente pas un élément important dans le budget de l’État. » « Son augmentation est une décision souveraine du président de la République qui peut trancher par le biais d’un décret présidentiel », a-t-il dit, en ajoutant que les « effets de la décision pourraient se manifester dans le projet de la loi de finances complémentaire ».

Cette annonce a fait réagir le président du Syndicat des praticiens de santé publique (SNPSP), le Dr Lyes Merabet. « L’augmentation du point indiciaire est une décision souveraine qui fait partie des prérogatives du président de la République ? Des concepts utilisés hors contexte et le plus dangereux c’est qu’ils sont prononcés par des parlementaires censés parler au nom du peuple », a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Pour rappel, la décision d’augmenter le point indiciaire dans la fonction publique a été décidée par le président Abdelmadjid Tebboune, lors du Conseil des ministres qu’il a présidé le 3 octobre denier. Par la même occasion, il a également décidé de la réduction de l’impôt sur le revenu global (IRG). C’est mesures ont été prises dans le but de préserver le pouvoir d’achat des citoyens, qui est soumis à rude épreuve suite à la hausse généralisée des produits et biens de consommation.

Le lendemain, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, avait déclaré, depuis Oran, que que les mesures prises lors du Conseil des ministres réuni la veille, dont la révision structurelle de l’IRG et une augmentation du point indiciaire, permettront « une augmentation très significative des salaires », a-t-il indiqué, en soulignant que ces décisions s’inscrivent dans le cadre de l’accompagnement de l’Etat aux personnes à revenus moyens et faibles dans le but d’améliorer leur pouvoir d’achat.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine