Homela deux4e vague, confinement, vaccins ... les récentes déclarations de Benbouzid

4e vague, confinement, vaccins … les récentes déclarations de Benbouzid

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé, ce dimanche 7 novembre 2021, à l’occasion de la conférence Algeria Invest tenue au Centre international de Conférences de Conférences (CIC), que 13 millions de doses de vaccins contre le coronavirus Covid-19 sont actuellement stockées, rapportent plusieurs médias.

À ce propos, M. Benbouzid a exprimé la crainte de voir ses doses de vaccin non utilisées dépasser leurs dates de péremption, en raison de la réticence des citoyens à se faire vacciner.

Le premier responsable du secteur de la santé a également révélé que le nombre de citoyens vaccinés était très faible. Il a par ailleurs précisé qu’il n’y avait pas de variant algérien du Coronavirus, en rappelant que toutes les variants enregistrés en Algérie provenaient de l’étranger.

Le ministre a également indiqué que ses services craignent une recrudescence des cas de contamination, malgré toutes les dispositions prises par les pouvoirs publics, en fournissant de l’oxygène, des médicaments et du personnel médical.

Éventuel retour au confinement ? 

Concernant un éventuel retour au confinement, le ministre a expliqué qu’il s’agit d’une question souveraine, expliquant qu’en cas recrudescence des contaminations au Covid-19, les services de santé soumettront un rapport aux hautes autorités sur la situation pour éviter le pire.

M. Benbouzid a mis en garde contre une recrudescence des cas de contamination au coronavirus Covid-19, compte tenu de la réticence des citoyens de se faire vacciner, et du relâchement dans la mise en œuvre des mesures préventives.

Concernant les types de vaccins disponibles, le premier responsable du secteur de la santé a révélé que l’Algérie dispose de 5 types de vaccins, tous efficaces.

Concernant la quatrième vague du coronavirus Covid-19, le ministre a déclaré que ses services surveillent actuellement la quatrième vague, et il n’exclut pas une nouvelle augmentation des cas.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine