HomeEntreprises-ManagementRenault Algérie Production : Vers un "arrêt technique" d'un mois

Renault Algérie Production : Vers un « arrêt technique » d’un mois

L’usine de montage automobile Renault, qui a repris ses activités en mai dernier de manière graduelle, après le dédouanement d’une partie des kits de montage en souffrance au port d’Oran, se dirige vers un « arrêt technique » d’un mois à partir du 11 novembre, a rapporté ce jeudi le quotidien Liberté.

En effet, l’usine de montage automobile Renault Algérie installée à Oran (Oued Tlélat) devrait opérer un arrêt technique du 11 novembre au 11 décembre, soit un mois de chômage pour les 200 salariés de l’usine, et ce après avoir effectué le montage des derniers kits pour 4.650 véhicules, a expliqué le même média. Toutefois, une cinquantaine de salariés devrait être gardés pour des travaux de maintenance.

Cet arrêt, certes temporaire, est un coup dur pour le marché automobile qui traverse depuis quelques années une grave crise marquée par une flambée des prix des véhicules d’occasion ou neuf, en raison d’une offre très faible.

Toutefois, et à en croire les récentes déclarations du directeur général chargé de la compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie, Abdelaziz Guend, le marché automobile devrait connaître un dénouement dans les prochaines semaines.

En effet, M. Abdelaziz Guend a affirmé, hier mercredi, lors de son passage à la télévision Echorouk, que 6 constructeurs ont déposé des demandes d’investissement dans l’industrie automobile en Algérie.

Le même responsable a indiqué que le dossier d’importation de voitures de moins de 3 ans pourrait être réglé avant la fin de l’année en cours, précisant que la commission en charge des dossiers des concessionnaires automobiles a étudié 27 dossiers et 19 ont été rejetés pour non-respect des conditions.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine