PLF : 1/5 du budget de l’État affecté aux transferts sociaux

Subventions : le premier ministre insiste sur le rôle social de l'État

Le projet de loi de Finances pour l’exercice 2022 a affecté 1942 milliards de dinars aux transferts sociaux, ce qui représente 1/5 du budget de l’État, soit 19,7% du budget.

Le premier ministre et ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a indiqué, hier lundi, lors de la présentation du PLF 2022 devant les membres de la commission des finances et du budget de l’APN, que ce montant montre la volonté de maintenir une part significative de l’aide de l’État aux familles et des aides accordées, notamment aux secteurs du logement et de la santé, qui bénéficient de 62 % du total des transferts.

Selon les estimations, l’année 2021 verra une reprise de la croissance économique estimée à +4,4% contre -4,9% en 2020, avec une baisse de la valeur du dinar par rapport au dollar américain de 6,1%, avec un excédent de la balance commerciale de +2,35 milliards de dollars américains, ainsi qu’une augmentation du taux d’inflation de 4,9%.

Quant aux éléments de cadrage macroéconomique et financier pour la période 2022-2024, 45 dollars ont été retenus comme prix de référence pour le baril de pétrole brut et 50 dollars comme prix de marché pour le baril de pétrole brut, le taux d’inflation devant se stabiliser à 3,7% en 2022 et 2023 contre 3,8% en 2024.

Le budget de l’État pour l’année 2022 s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la recherche de l’utilisation optimale des ressources financières en élargissant l’assiette fiscale et en maîtrisant les dépenses publiques dans le but d’améliorer la viabilité financière à moyen terme.

Les recettes budgétaires baisseront à 5683,2 milliards de dinars algériens en raison de la contraction des ressources ordinaires.

Quant aux dépenses budgétaires du projet de loi de finances pour l’année 2022, elles seront estimées à 9858,4 milliards DA, dont 6311,5 milliards DA seront alloués pour les dépenses de fonctionnement et 3546,9 milliards DA pour les dépenses d’équipement.