Homela deuxLutte contre la spéculation, mosquée d'Alger... les principales décisions du Conseil des...

Lutte contre la spéculation, mosquée d’Alger… les principales décisions du Conseil des ministres

Le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la défense nationale a présidé, ce dimanche 17 octobre 2021, une réunion du conseil des ministres.

Cette réunion a été consacrée à l’examen et l’approbation du projet de loi relatif à la lutte contre la spéculation et à des exposés sur l’organisation de la grande mosquée d’Alger, ainsi qu’à la rentrée universitaire et de la Formation Professionnelle.

Après l’ouverture de la séance et la présentation par le premier ministre du bilan de son gouvernement, en plus des exposés prévus dans l’agenda, le président de la République a donné les instructions et directives suivantes :

Concernant le projet de loi sur la lutte contre la spéculation, le président Tebboune a ordonné la révision du Code pénal, pour imposer une peine maximale allant jusqu’à 30 ans de prison et la réclusion à perpétuité pour les personnes impliquées dans le crime de spéculation.

Le Président a ordonné au Ministre du Commerce de sensibiliser les commerçants et la société civile à la loi anti-spéculation et de l’expliquer aux citoyens à travers les médias, de distinguer entre le stockage organisé à des fins commerciales, et le stockage, dans le but de créer la rareté ou de faire monter les prix, en soulignant l’importance du rôle responsable de la société civile et des médias dans la lutte contre les pratiques commerciales déloyales.

Le président a insisté sur la promotion d’un comportement de consommation rationnel, pour lutter contre les parasites et ceux qui cherchent à augmenter les prix pour semer le chaos et créer le désespoir.

Concernant l’organisation de la Mosquée d’Alger, le président a ordonné l’achèvement de tous les aspects liés à la livraison des différentes structures qui composent cet édifice et la réalisation de ses équipements, conformément aux normes de qualité requises par le statut de cette institution spirituelle.

S’agissant de la rentrée universitaire pour l’année 2021-2022, le président Tebboune a insisté sur le fait de trouver des mécanismes pour changer la répartition générale des spécialistes universitaires en s’orientant vers les sciences exactes et la technologie.

Avant de clore la session, le Conseil des ministres a approuvé une proposition soumise par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, de mettre un numéro vert, au niveau des ambassades et consulats, à la disposition des membres de la communauté nationale, afin de leur assurer une protection permanente et immédiate, et d’être à l’écoute de leurs préoccupations.

 

 

 

 

 

 

 

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine