Habitat rural: réalisation de plus de 67.000 logements en 18 mois

Habitat rural: réalisation de plus de 67.000 logements en 18 mois

Plus de 67.000 logements ont été réalisés entre janvier 2020 et fin juin 2021 dans le cadre du programme d’Habitat Rural, considéré comme le segment favori dans le programme national de logement, a rapporté, ce samedi 16 octobre 2021, l’agence officielle citant un communiqué de la Caisse nationale du logement (CNL) publiés dans le dernier numéro de sa revue Batisseur.dz.

Sur 18 mois, et malgré la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, le programme d’Habitat Rural, « un élément clé de la stratégie ciblant la promotion des espaces ruraux et la fixation des populations rurales qui représentent 32% de la population globale », a enregistré la réalisation de 67.086 logements, indique la revue dans son numéro d’octobre en cours.

Selon les chiffres avancés par la CNL, le programme d’Habitat Rural, a enregistré 163.031 logements réalisés entre 2002-2004, puis 404.043 logements durant le quinquennat 2005-2009, 589.720 autres entre 2010-2014 et enfin 533.591 unités durant le quinquennat 2015-2019.

La formule de l’Habitat Rural, qui consiste à encourager les ménages à réaliser, en auto-construction, un logement décent dans leur propre environnement rural ou réhabiliter ou aménager un logement existant à l’effet d’améliorer leurs conditions d’habitat, totalise, depuis 2002, année de son lancement, 1.757.471 de logements réalisés, soit un taux 91% du programme notifié.

Ce programme représente 48% du global des livraison, tous segments publics confondus.

Plus de 1.000 mds de DA consommés au titre des aides à l’Habitat Rural

Selon la CNL, les consommations de crédits relatives aux aides rurales ont atteint, durant la période 2002-juin 2021, un montant de 1089,55 milliards DA.

Les modalités de choix des bénéficiaires et la mise en œuvre des programmes notifiés relèvent d’un comité de wilaya présidé par le wali. L’aide est libérée par la CNL en deux tranches, aux mains de l’auto constructeur reconnu éligible, après constat d’avancement des travaux.

La participation du bénéficiaire dans ce cas se traduit par la mobilisation d’une assiette foncière qui relève généralement de sa propriété, sa participation à la réalisation ainsi que le parachèvement des travaux a l’intérieur du logement le cas échéant. Le bénéficiaire a également la possibilité de solliciter un crédit bancaire pour réaliser son logement et jouit, dans ce cadre, des bonifications des taux d’intérêts puisqu’il paye uniquement un taux de 1%.

Depuis 2014, l’aide financière à l’habitat rural est fixée à 1.000.000 DA pour les dix wilayas du Sud (Adrar, Tamanrasset, Illizi Laghouat, Biskra, Béchar, Ouargla, El Oued, Ghardaïa et Tindouf), et à 700.000 DA pour le reste des wilayas.

APS