Investissement local: 224 projets bloqués

Investissement local: 224 projets bloqués

Le ministre de l’Industrie, M. Ahmed Zaghdar, a procédé à l’installation d’un comité national de suivi des projets d’investissement bloqués qui prendra en charge la levée des restrictions sur ces projets.

Ce comité, présidé par le ministre de l’Industrie, se compose des secrétaires généraux des ministères de l’Intérieur, des Finances, de l’Énergie et des Mines, de l’Agriculture, du Logement, du Tourisme, de l’Industrie pharmaceutique, de l’Environnement et des Ressources en eau.

Selon le ministère de l’industrie, cette commission vise à traiter la situation connue par certains investissements dans différentes régions du pays, pour trouver des solutions rapides à ce dossier.

M. Zaghdar a expliqué à cet égard que ce comité va accélérer le traitement des projets achevés qui ne sont pas entrés dans la phase d’exploitation en raison de restrictions liées à l’aménagement des zones industrielles et des zones d’activité, les travaux de liaison avec les réseaux électricité, gaz et eau ainsi que le retard enregistré dans l’obtention des licences administratives.

Il s’agit essentiellement de 224 projets bloqués recensés par les directions de l’industrie et l’agence nationale pour le développement de l’investissement, et qui concernent plusieurs activités entre autres les industries textiles, la production des réacteurs médicaux, l’industrie Pharmaceutiques, industries mécaniques, fabrication de machines agricoles et équipements destinés à la pêche maritime et à l’aquaculture.