HomeEntreprises-ManagementUne usine appartenant aux Kouninef devient propriété de l'État

Une usine appartenant aux Kouninef devient propriété de l’État

Une usine, appartenant aux frères Kouninef, actuellement en prison, est devenue propriété de l’Etat. Il s’agit de l’usine Nutris de trituration des graines oléagineuses, située dans la commune Taher dans la wilaya de Jijel.

L’annonce a été faite ce mardi 10 octobre par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, qui a inspecté les différentes unités de l’usine, dans le cadre de sa visite dans la wilaya de Jijel. 

L’usine, en cours de réalisation et dont le taux d’avancement des travaux est estimé à 70 %, relève désormais du Groupe public Holding Madar.

Selon le ministre de l’Industrie, le transfert de propriété de cette usine au Groupe public Madar holding est de nature à « booster davantage le rythme des travaux de réalisation de ce projet après plus de deux années d’arrêt », estimant qu’ »une fois opérationnelle, cette usine devra mettre fin à la spéculation et le monopole sur l’huile de table et les aliments de bétail ».

Soulignant l’intérêt accordé par le gouvernement quant à l’achèvement de cette usine pour qu’elle soit mise en service « dans les plus brefs délais possibles ». M. Zeghdar a indiqué s’être déplacé à Jijel sur « ordre du Premier ministre pour s’enquérir de la situation de cet investissement » appelé à constituer un ‘plus’ pour l’économie nationale en matière de production d’huile de table et d’aliments de bétail ».

Le ministre a indiqué que les diverses procédures administratives ont été accomplies pour relancer cet investissement important auquel des partenaires étrangers sont associés, affirmant la nécessité de travailler 24 heures sur 24 pour réduire le délai de réalisation fixé à 14 mois.

En mars dernier, lors d’un conseil des ministres, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait chargé le ministre du Commerce « de la recherche d’une solution immédiate pour engager le transfert de propriété de l’usine de Jijel de production de l’huile de table suite aux jugements définitifs rendus contre les anciens propriétaires, et à accélérer sa remise en production ». Les anciens propriétaires de cette usine sont les frères Kouninef condamnés à d éd ka prison ferme dans des affaires de corruption.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine