AccueilActualitéNationalCondamné en appel à un an de prison dont six mois ferme,...

Condamné en appel à un an de prison dont six mois ferme, Rabah Karèche quittera la prison dans une semaine

- Advertisement -

Le journaliste et correspondant de Liberté à Tamanrasset, Rabah Karèche, a été condamné en appel à un an de prison dont six mois ferme et six mois avec sursis.

C’est le verdict du procès en appel du journaliste rendu ce lundi 11 octobre par la cour de Tamanrasset. Incarcéré depuis mi-avril dernier, Rabah Karèche devra quitter la prison dans une semaine, après avoir purgé sa peine.

The graduate Fair

Lors de son procès en appel, le 4 octobre devant la cour de Tamanrasset, le parquet avait requis 18 mois de prison ferme contre le journaliste du journal Liberté.

Rabah Karèche était poursuivi notamment pour « diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public », l’ordre public », la « création d’un compte électronique consacré à la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la ségrégation et la haine dans la société » et d’avoir porté « atteinte à la sûreté et l’unité nationale ».

En première instance, le journaliste avait été condamné le 12 août à un an de prison, dont huit mois ferme, par le tribunal de Tamanrasset.

Rabah Karèche a été inculpé et écroué le 19 avril après avoir publié, dans son journal et sur sa page Facebook, le compte-rendu d’une manifestation de la population de Tamanrasset pour contester le nouveau découpage territorial.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine