Secteur industriel public : hausse des prix à la production hors hydrocarbures au 2e trimestre 2021

Entrée d'experts étrangers en Algérie : Le ministère de l'Industrie précise les conditions

Les prix à la production industrielle hors hydrocarbures, du secteur public national ont enregistré une légère hausse de 1,5% au deuxième trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2021, a rapporté, ce samedi 9 octobre 2021, l’agence officielle citant un communiqué de l’Office national des statistiques (ONS).

Par rapport à la même période de l’année précédente, l’évolution des prix à la production industrielle hors hydrocarbures est de +5,5%, précise la même source.

Les prix à la production du secteur de l’énergie ont connu une baisse de 2,4% par rapport au premier trimestre 2021, selon les données de l’Office.

Les mines et carrières ont connu une variation de +0,3% par rapport au trimestre écoulé qui s’est caractérisé par une hausse beaucoup plus importante (+6,3%). Cette variation a été portée par la hausse des prix de la branche de l’extraction du minerai des matières minérales (+3,8%).

Les Industries sidérurgiques métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont enregistré une hausse de 4,8%.

Des augmentations de prix définissent certaines activités du secteur des ISMMEE, notamment la sidérurgie et transformation de la fonte et acier (+10,5%), la fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (+3,4%) et la fabrication des biens d’équipement mécanique (+3,7%).

Les industries chimiques ont accusé une croissance de 2,7%. Le principal facteur de cette tendance haussière semble être la fabrication de peintures (+6,1%), selon l’organisme.

Quant aux industries textiles, ils ont connu une variation baissière de 0,6%, induite par la baisse des biens de consommation textiles (-1,5%), a encore détaillé l’ONS.

Les prix à la production de l’industrie des cuirs et chaussures ont également connu une croissance de 1,6%, résultat de l’augmentation des prix des biens de consommation en cuir, soit +2,5%, a ajouté la même source.

Les industries des bois, liège et papier ont été caractérisé, durant le deuxième trimestre par une variation haussière, mais de moindre ampleur avec +0,5%. Cette variation a été tirée, essentiellement, par la branche de la menuiserie générale et biens intermédiaires en bois qui a connu une hausse de 0,9%, selon l’organisme public des statistiques.

APS