HomeEntreprises-ManagementSignature d'accords-cadres entre l'OAIC et Asmadal, et entre Agrolog et Agro-Alimentaire Activité...

Signature d’accords-cadres entre l’OAIC et Asmadal, et entre Agrolog et Agro-Alimentaire Activité « 3A »

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani, ont supervisé, au siège du ministère de l’Agriculture, la cérémonie de signature de deux accords-cadres, a annoncé, ce lundi 27 septembre 2021, le ministère de l’Énergie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Le premier accord a été signé entre l’Office Algérien des Céréales (OAIC), et le complexe industriel des engrais et produits phytosanitaires ASMIDAL, et le second entre le groupe logistique « Agrolog » et la société Agro-Alimentaire Activité 3A du groupe Sonatrach, en présence des cadres des deux secteurs.

Le ministre de l’Énergie et des Mines a indiqué que les deux accords s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route pour atteindre les objectifs fixés par le Président de la République pour assurer la sécurité alimentaire du pays.

Le premier accord entre l’Office National des Céréales et la Société Asmidal vise à sécuriser l’approvisionnement du secteur agricole, notamment de la Division Céréales, en engrais sur la base d’un programme pluriannuel en 2024, a précisé le même communiqué.

Cet accord constitue la réalisation d’un instrument national de contrôle de la production, de la logistique et de la commercialisation, ainsi qu’une coopération multisectorielle au service des agriculteurs, a expliqué le ministère dans le même communiqué.

En vertu de cet accord, ASMIDAL s’engage à garantir l’approvisionnement du marché national en engrais, y compris urée et NPK, avec la qualité et les quantités requises et à des prix compétitifs.

En plus de l’urée produite localement, « nous visons également à couvrir tous les besoins du marché national en engrais à travers la production nationale », a précisé le même communiqué qui a indiqué que cette politique nous permettra également de réduire significativement les importations d’engrais et de répondre aux besoins du marché local en termes de production nationale, à partir de l’année prochaine.

Le deuxième accord signé entre AGROLOG et la filiale de Sonatrach en charge des activités agricoles et alimentaires (3A) vise à développer les travaux communs, l’échange d’expériences et la valorisation des ressources et des réseaux afin d’améliorer sa compétitivité en production et commercialisation.

Cet accord permettra également une coopération dans les domaines de la production d’aliments pour animaux et de l’aquaculture, de la transformation et de la valorisation des produits agricoles, reliant les départements de production aux plateformes logistiques pour les activités commerciales et de distribution.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine