Énergie : Lancement de la construction du gazoduc Nigeria-Algérie

Sort du gazoduc Maghreb Europe : Abdelmadjid Tebboune s'exprime

Le ministre nigérian de l’Énergie a déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision CNBC Arabia en marge de la conférence Gastech que son pays a commencé à mettre en œuvre la construction d’un gazoduc pour transporter du gaz vers l’Algérie, a indiqué, hier mardi, le même média.

Il a également souligné que son pays se concentre actuellement sur la production de gaz, notant que lors de l’exploration pétrolière, 256 milliards de mètres cubes de gaz ont été explorés.

Le ministre a indiqué que l’intérêt du Nigeria pour le gaz vient dans le but d’achever la production de tout son gaz, d’autant plus que l’ère des combustibles fossiles touche à sa fin, selon le ministre nigérian de l’Énergie, pour ensuite utiliser les ressources renouvelables pour l’énergie.

La semaine dernière, le PDG du groupe pétrolier public algérien, Sonatrach, Toufik Hakkar, a indiqué, lundi à Alger, que l’étude de faisabilité du projet du gazoduc transsaharien (TSGP), reliant le Nigeria à l’Europe à travers l’Algérie et le Niger, est terminée et soumise aux entreprises des deux pays africains.

En août dernier, le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a indiqué que l’Algérie accordait « un intérêt particulier à la concrétisation rapide de cet important projet qui donnera un nouvel élan aux relations entre nos deux pays, en termes de coopération technique et de renforcement des capacités ».