Mise en place d’une commission sectorielle chargée de la gestion du marché du travail dans les wilayas du sud

Mise en place d'une commission sectorielle chargée de la gestion du marché du travail dans les wilayas du sud

Une commission sectorielle chargée de la gestion du marché du travail dans les wilayas du sud a été mise en place mardi au siège du ministère du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, a indiqué un communiqué du ministère.

Selon la même source, le secrétaire général du ministère, au nom du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Abderrahmane Lahfaya , a supervisé la cérémonie d’installation de cette commission, en présence des représentants de départements ministériels, dont les ministères de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, de la Formation et de l’enseignement professionnels, de l’Energie et des mines, de l’Industrie, du Tourisme et de l’artisanat, de l’Agriculture et du développement rural, le ministère délégué chargé de la micro-entreprise, ainsi qu’un représentant du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE).

A cette occasion, le Secrétaire général a prononcé une allocution au nom du ministre, dans laquelle il a expliqué que cette rencontre « s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables de l’Etat pour trouver des solutions définitives au dossier de l’emploi dans les wilayas du Sud, en concertation avec les différents secteurs concernés par le dossier en vue de cristalliser une vision unifiée devant lever tous les obstacles enregistrés en fonction de chaque secteur.

Et d’ajouter que le Premier ministre a chargé le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale de superviser la mise en place de la commission sectorielle commune, qui a pour objectif de discuter et d’étudier le problème de l’emploi dans les vingt (20) wilayas du sud du pays afin d’apporter des solutions concrètes qui répondent aux aspirations des jeunes demandeurs d’emploi.

A ce propos, « plusieurs solutions relatives à l’accélération du rythme de traitement du dossier d’emploi, ont été abordées notamment la simplification et la modernisation des procédures, ainsi que l’habilitation et la compatibilité des formations avec les besoins du marché du travail tout en assurant un suivi de ce dossier par la mise en place d’une commission sectorielle œuvrant à trouver des solutions à ce dossier.

Le ministère a rappelé que l’Etat focalisait ses efforts pour organiser et encadrer le marché du travail dans les wilayas du sud afin d’assurer plus de gouvernance et de transparence dans sa gestion, grâce à la numérisation et aux efforts conjugués de tous les secteurs.