Hausse des prix : Mustapha Zebdi, président de l’APOCE, appelle à réduire la TVA

Hausse des prix : Mustapha Zebdi, président de l'APOCE, appelle à réduire la TVA
Mustapha Zebdi, Président de l'APOCE

Le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, a appelé à réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) imposée sur les produits de large consommation afin de contrôler le marché et protéger le pouvoir d’achat des citoyens, rapporte ce mercredi 15 septembre 2021 le quotidien arabophone El Khabar.

Le président de l’APOCE qui s’est exprimé lors d’un point de presse au siège de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), a évoqué la hausse des prix que connaît le marché national depuis un certain temps, soulignant la nécessité de « réduire ou supprimer la taxe sur la valeur ajoutée sur certains produits de large consommation afin de protéger le pouvoir d’achat du citoyen.

Il a également appelé à fixer la marge bénéficiaire pour une certaine liste de produits de base avec mise à jour de leur prix de référence, selon le même média.

Mustapha Zebdi a estimé que la mise en place d’une « agence nationale de protection des consommateurs » pour prévoir le marché et coordonner entre les secteurs est devenue une « nécessité urgente » afin de contrôler les prix et contrôler les transactions commerciales, protégeant ainsi le pouvoir d’achat des citoyens.

Il a également appelé à « organiser des assises nationales comprenant des représentants de divers secteurs afin d’élaborer un schéma directeur pour le marché modèle que nous souhaitons exploiter dans notre pays », selon la même source.

Le président de l’APOCE a attribué la hausse des prix au « manque de transparence des mécanismes de commercialisation », qui, selon lui, sont souvent méconnus.