Voyage vers l’Europe : 9 pays reconnaissent le vaccin chinois

Vaccination des enfants : le Pr Djidjik, du CHU de Béni Messous, se dit favorable

Neuf (9) pays faisait partie de l’Union européenne ou de l’espace Schengen acceptent le vaccin chinois contre le coronavirus Covid-19 Sinovac comme preuve de vaccination valide, a rapporté, hier mardi, le site spécialisé SchengenVisaInfo.com.

Il s’agit de l’Autriche, Chypre, Finlande, Grèce, Islande, Pays-Bas, l’Espagne, la Suède et la Suisse, selon le même média qui précise que Chypre est l’un des pays qui ont rejoint la liste au début du mois dernier, les autorités du pays ayant décidé de reconnaître le vaccin Sinovac. Par conséquent, toutes les personnes vaccinées avec Sinovac sont exemptées des exigences de test et de quarantaine.

Comme une grande partie des pays de l’Union européenne et de l’espace Schengen ont ouvert leurs frontières aux voyageurs qui peuvent prouver qu’ils ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19, tous les types de vaccins ne permettent pas à un voyageur d’entrer dans ces pays en tant que personne vaccinée.

Selon les données fournies par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), actuellement, tous les pays européens reconnaissent les quatre vaccins dont l’utilisation a été approuvée par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Il s’agit notamment du vaccin AstraZeneca, Pfizer /BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson, a expliqué le même média.

Cependant, ce n’est pas le cas pour ceux qui ont été vaccinés avec l’un des vaccins figurant sur la liste d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui comprend également le vaccin Sinovac.

Par conséquent, cela signifie que tant que Sinovac et d’autres vaccins faisant partie de la liste de l’OMS n’auront pas obtenu le feu vert de l’EMA, ils ne seront pas largement reconnus dans les pays de l’UE.

L’Espagne est l’un des premiers pays à avoir décidé de reconnaître le vaccin Sinovac en juin. A l’époque, les autorités espagnoles avaient affirmé que « tout vaccin autorisé à la commercialisation par l’Union européenne (Agence européenne des médicaments, EMA) et l’OMS sera accepté », a rappelé la même source.

Même si l’Autriche a reconnu le vaccin Sinovac, les autorités du pays ont souligné que les voyageurs qui ont été vaccinés avec ce vaccin ne sont pas autorisés à accéder aux restaurants, hôtels et autres services pendant leur séjour dans le pays.