HomeEntreprises-ManagementCevital s'associe à un autre groupe pour le rachat du français "Lapeyre"

Cevital s’associe à un autre groupe pour le rachat du français « Lapeyre »

Après avoir racheté en 2014 deux entreprises françaises, à savoir Oxxo et le groupe Fagor-Brandt, le groupe privé algérien spécialisé dans l’agroalimentaire Cevital s’est positionné, en octobre dernier, dans le rachat de l’entreprise française Lapeyre, filiale du groupe français Saint-Gobain.

Malgré l’officialisation de la vente début juin, l’intersyndicale a annoncé qu’une offre alternative allait être présentée devant le Tribunal de commerce de Paris, rapportent, hier mardi, plusieurs médias français.

En effet, Cevital et Verdoso ont introduit une offre de reprise de Lapeyre, alternative à celle du groupe allemand Mutares. L’intersyndicale a jugé cette offre mieux-disante pour l’emploi.

Trois mois après l’homologation de la vente de l’entreprise au fonds Mutares, «Verdoso et Cevital ont répondu à la sollicitation des salariés en présentant au tribunal de commerce une offre commune et améliorée», estime l’intersyndicale composée de la CGT, la CFE-CGC, FO et la CFTC, selon la même source.

Les feux repreneurs proposent selon les syndicats le «maintien de l’intégralité des sites de production». Ils ont également proposé « la création nette de 49 emplois en distribution » et « l’apport de 25 millions d’euros dès la cession par Verdoso et Cevital, contre 15 millions d’euros pour Mutares ».

« L’impact social est nettement inférieur à celui de Mutares, qui prévoit la fermeture dès 2023 de 4 sites de production et de 19 magasins », a estimé l’intersyndicale.

Pour rappel, A noter que Lapeyre, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de menuiseries, est composé de 131 magasins alimentés par dix usines de fabrication toutes situées en France, et emploie 3400 personnes.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine