Rupture des relations diplomatiques : La réaction du Maroc

L'Algérie expulse une quarantaine de migrants marocains

L’Algérie a annoncé, hier mardi, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.

La réaction de Rabat n’a pas tardé. En effet, le Maroc a réagi, mardi soir, à cette décision, dans un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères.

« Le Royaume du Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes, de rompre, à partir de ce jour, les relations diplomatiques avec le Maroc », a indiqué la même source.

Le Maroc regrette cette décision « complétement injustifiée »,mais « attendue – au regard de la logique d’escalade constatée ces dernières semaines – ainsi que son impact sur le peuple algérien. Il rejette catégoriquement les prétextes fallacieux, voire absurdes, qui la sous-tendent », a expliqué le ministère marocain des Affaires étrangères.

« Quant à lui, le Royaume du Maroc restera un partenaire crédible et loyal pour le peuple algérien et continuera d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines saines et fructueuses », a conclu le même communiqué.