Homela deuxEau : Tebboune promet de régler la crise l'été prochain

Eau : Tebboune promet de régler la crise l’été prochain

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé sur la crise de l’approvisionnement en eau que connait l’Algérie. Lors d’une entrevue avec des médias nationaux diffusée dimanche soir sur la télévision nationale, le président Tebboune a promis un règlement de cette crise l’été prochain.

Le chef de l’Etat a indiqué que la crise de l’alimentation en eau potable devra été réglée l’été prochain avec l’entrée en service de plusieurs projets de dessalement de l’eau de mer.

Il a fait état d’une décision pour l’alimentation de la capitale à hauteur de 70% à partir de l’eau de dessalement, et ce à la faveur de la réalisation de plusieurs nouvelles stations de dessalement à l’Est et à l’Ouest d’Alger, afin de réduire à 20% le recours aux eaux de barrages.

Selon lui, ces nouveaux projets pourront répondre à tous les besoins de la population de la capitale, dont le nombre s’élèvera dans les années à venir à six millions de personnes, et d’annoncer le lancement de projets similaires dans la wilaya d’Oran ainsi que dans d’autres villes.

Le président Tebboune a en outre souligné que l’application de cette décision, prise en Conseil des ministres, exige des citoyens de « faire montre de patience » en attendant le parachèvement de réalisation de ces stations qui nécessite plusieurs mois.

Il a expliqué que ces derniers temps, l’Algérie pâtit d’un manque de ressources en eau dû aux faibles précipitations induites par les changements climatiques, une situation que connaissent aussi tous les pays d’Afrique du Nord et certains pays européens.

Dans ce cadre, le Président de la République a évoqué le phénomène de gaspillage de cette ressource vitale, estimant qu' »il est inconcevable que 4,5 millions d’habitants de la capitale consomment 1,25 million de mètres cubes d’eau par jour ».

« Normalement, la consommation pour ce nombre de population ne doit pas dépasser 650.000 mètres cubes selon les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », a-t-il dit. A titre d’exemple, Tebboune a cité le recours excessif par des centaines de stations de lavage de voitures à Alger à l’eau potable subventionnée.

Concernant la distribution de l’eau, le Président a insisté sur l’importance de respecter les horaires de distribution de l’eau aux citoyens, mettant l’accent à ce propos sur « la nécessité de l’application stricte des horaires de distribution communiqués aux citoyens par les sociétés de distribution ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine