Dédouanement des concentrateurs d’oxygène : la direction des Douanes dément toute obstruction

Douanes : Changements à la tête de 27 inspections divisionnaires

La Direction générale des douanes algériennes a démenti catégoriquement les informations relayées par les réseaux sociaux faisant état des difficultés de dédouanement des équipements médicaux, tels que les concentrateurs d’oxygène, imputées aux services opérationnels des douanes, rapportent ce mardi 3 août 2021, plusieurs médias citant un communiqué des Douanes.

« Les services des douanes algériennes démentent en bloc ces allégations tendancieuse et affirment la mobilisation, avec détermination et dévouement, de ses agents, officiers et cadres, pour la mise en œuvre rigoureuse des mesures de facilitation et de simplification mises en place de manière à répondre efficacement à la levée immédiate des marchandises, du matériel et des produits importés dans le cadre de la mise en œuvre des mécanismes nationaux de lutte contre la propagation du coronavirus, et ce en totale coordination avec les différents organismes et partenaires intervenant dans le traitement de la chaîne logistique de circulation des marchandises », selon la même source.

« Les Douanes algériennes assurent le traitement immédiat des marchandises importées et mettent en place des facilités procédurales, tout en permettant de bénéficier des avantages et des exonérations fiscales prévues dans les textes législatifs et réglementaires et par les mesures spéciales en la matière. Ces services encadrent également les contrôles douaniers nécessaires au bon traitement douanier, en vue de défendre et de protéger la santé et la sécurité des citoyens », selon la même source.