Coût des accidents de la route : plus de 60 Mds DA depuis le début de l’année

Coût des accidents de la route : plus de 60 Mds DA depuis le début de l'année

Les routes en Algérie continuent de faire de plus en plus de victimes. Le premier semestre de l’année en cours a été particulièrement meurtrier. Les accidents de la route représentent une facture importante pour l’État et les compagnies d’assurance.

« Un peu plus de 60 milliards de dinars est le coût des accidents de la route, sur l’ensemble du territoire national enregistré en fin mai 2021 », a révélé Nacer Sayèss, PDG de la Société nationale d’assurance (SAA), selon la Radio nationale chaîne 3.

« Il y a une nette recrudescence des accidents de circulation, à hauteur de 30%, comparativement à 2020, et que le cout global estimé au niveau de la SAA, dépasse les 60 milliards de dinars en fin mai 2021 », a précisé M. Nacer Sayèss, selon la même source.

Moussa Salah, président du bureau d’Alger de l’association nationale de prévention routière, a suggéré, dimanche dernier, lors de son passage à la Radio nationale, de relever l’âge d’obtention du permis de conduire jusqu’à 21 ans pour la catégorie B et 26 ans pour les poids lourds, ajoutant que la plupart des accidents sont causés par des jeunes entre 18 et 29 ans.

Il a évoqué une hausse significative des accidents de la circulation de 46% par rapport à l’année précédente, avec une moyenne de 10 000 accidents.

Pour rappel, Mme. Khellaf Fatima, chargée de la communication à la Délégation nationale à la sécurité routière (DNR), a indiqué que la Délégation nationale travaillait à la modification du code de la route et à la criminalisation de certaines infractions graves, en proposant une peine de prison au lieu d’une amende financière.