HomeActualitéNationalEspagne : plus de 800 harraga algériens arrivés en quatre jours

Espagne : plus de 800 harraga algériens arrivés en quatre jours

Favorisées par les bonnes conditions météorologiques, les traversées des migrants clandestins algériens vers les côtes espagnoles se poursuivent. En quatre jours, plus de 800 harraga algériens sont arrivés sur les côtes d’Almeria, au sud de l’Espagne.

Selon les chiffres rapportés samedi 3 juillet par Francisco Jose Clemente Martin, membre d’une ONG espagnole qui se charge de l’accueil des migrants, plus de 800 migrants clandestins algériens sont arrivés à Almeria ces quatre derniers jours (de mercredi à samedi) dont 600 ont été interceptés par la Garde civile espagnole et le reste a pu échapper aux autorités espagnoles. Selon l’activiste espagnol, beaucoup de femmes et d’enfants figurent parmi ces migrants clandestins.

Selon lui, plus 1100 migrants clandestins sont arrivés ces derniers jours à Motril, Almeria, Cartagena, Alicante, îles Baléares. Francisco Jose Clemente Martin a indiqué qu’il n’a pas eu connaissance de la disparition d’une embarcation aux large des côtes espagnoles, mais il a signalé le naufrage d’une autre embarcation au large des eaux algériennes qui n’a pas été encore confirmée. Selon lui, il y aurait 12 blessés et 4 morts parmi les passagers. L’incident se serait produit vendredi.

Le bénévole espagnol relève que face à cette arrivée massive de migrants en Espagne, les moyens pour leur porter secours et leur assurer une bonne prise en charge sont limités. Il a précisé d’ailleurs que plus 200 migrants clandestins ont été transférés dans les « CIE », centres de rétention de migrants à Cartagena et Barcelone. 

Selon la même source, beaucoup de ces migrants clandestins sont encore retenus en garde à vue par la Garde civile, mais seront libérés d’ici dimanche et lundi. Quatre passeurs ont été arrêtés, selon Francisco Jose Clemente Martin, qui a souligné que du 1er janvier dernier jusqu’à ce début mois de juillet 2021, 245 embarcations illégales ont accosté sur le littoral d’Almeria. 

En 2020, l’Espagne a été la destination préférée des harraga algériens. Sur les 41 000 migrants arrivés en Espagne, 11 200 sont de nationalité algérienne, selon des chiffres de la police espagnole. Durant la même année, l’Italie était la deuxième destination des harraga algériens, avec 1458 algériens arrivés clandestinement sur 34 100 migrants clandestins enregistrés, selon les chiffres du ministère italien de l’intérieur.

Un rapport de l’ONG Caminando Fronteras a fait état de 2170 migrants morts durant l’année 2020 en tentant de rejoindre l’Espagne. Un chiffre en hausse de 143% par rapport à l’année 2019. Selon le rapport de cette ONG, au moins 231 migrants algériens ont trouvé la mort l’année dernière en tentant la traversée pour rejoindre les côtes espagnoles. La même source a recensé 23 naufrages sur la route menant des côtes algériennes vers les côtes des îles Baléares et d’Almeria.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine