Djezzy : Veon cède l’intégralité de ses parts à l’État algérien

Djezzy présente ses vœux de l’Aïd el Fitr au peuple algérien

La multinationale néerlandaise Veon décide de quitter l’Algérie en annonçant, ce jeudi 1er juillet la vente à l’État algérien de la totalité de ses parts détenues dans l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy.

Dans un communiqué publié sur son site internet, Veon a précisé qu’il détient 45,57% des parts dans Omnium Télécom Algérie, qui détient l’opérateur Djezzy.

La multinationale néerlandaise dispose d’une option pour vendre l’intégralité de ses parts à l’État algérien à travers le Fonds national d’investissement (FNI).

« L’exercice de l’option déclenche un processus en vertu duquel une évaluation par un tiers est entreprise pour déterminer la juste valeur marchande à laquelle le transfert doit avoir lieu », lit-on dans communiqué, qui a précisé que cette décision « rationalisera les opérations de Veon », permettant une meilleure concentration sur nos principaux marchés ».

Pour rappel, l’État algérien détient 51% des parts de Djezzy qu’il a rachetées en 2014 pour plus 2,6 milliards de dollars.