Tamanrasset : Le journaliste Rabah Karèche maintenu en détention provisoire

Tamanrasset : Le journaliste Rabah Kareche quitte la prison après avoir purgé sa peine

La chambre d’accusation de la cour de Tamanrasset a accepté l’appel introduit par le procureur contre le renvoi de l’affaire Karèche devant le tribunal, et l’instruction de son dossier devra donc se poursuivre encore, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), qui ajoute que Rabah Karèche reste en détention provisoire.

Pour rappel, Rabah Karèche est en détention provisoire depuis 72 jours. Il avait été auditionné par le juge d’instruction près tribunal de Tamanrasset le 4 mai dernier. Une semaine auparavant, soit le 27 avril, la chambre d’accusation près la Cour de Tamanrasset avait rejeté la demande de libération de Rabah Karèche, journaliste correspondant du quotidien Liberté à Tamanrasset.

Placé en garde à vue le 18 avril pour ses articles publiés dans le journal Liberté pour lequel il travaille, Rabah Karèche avait été présenté le 19 du même mois devant le procureur, puis devant le juge d’instruction du tribunal de Tamanrasset qui l’avait placé sous mandat de dépôt. 

Le journaliste est poursuivi pour les chefs d’inculpation : « Création d’un compte électronique consacré à la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la ségrégation et la haine dans la société », « diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public » et « l’usage de divers moyens pour porter atteinte à la sûreté et l’unité nationale ».