Vaccin anti-covid : l’Algérie recevra 1 million de doses cette semaine (membre du Comité scientifique)

Premières livraisons de vaccins aux pays défavorisés au 1er trimestre 2021

« Cette semaine, nous recevons un million de doses de vaccin, et en juillet deux millions, et le nombre doublera dans les prochains mois », a déclaré, ce vendredi 25 juin 2021, le docteur Elias Akhamouk, membre du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, selon la Radio locale Sétif. « Nous atteindrons l’immunité collective avant la fin de l’année », a-t-il ajouté.

« Nous sommes en train d’évaluer le protocole pour les aéroports, et nous sommes optimistes quant à l’assouplissement des procédures, et peut-être allons-nous abandonner les procédures de quarantaine et analyser uniquement avant et après le voyage », a affirmé le docteur Elias Akhamouk, selon la même source.

Il a également souligné que « nous nous dirigeons vers l’ouverture de nouveaux vols vers différents pays et l’ajout de nouveaux aéroports et la décision est entre les mains des pouvoirs publics ».

Le docteur Akhamouk a indiqué que « sur les milliers de personnes entrées dans le pays, seuls 6 cas confirmés de virus ont été découverts et pris en charge ».

Il a également souligné que le protocole pour les salles de mariage est prêt depuis des jours et est sur la table des pouvoirs publics, qui annonceront la reprise de leurs activités.

Il a indiqué que les jours à venir seront difficiles, appelant les Algériens à respecter les mesures de prévention et de se faire vacciner.

Concernant la situation épidémiologique, il a indiqué que la situation est actuellement sous contrôle, mais elle reste préoccupante et inconfortable, et nous craignons les jours à venir, selon le même média.

Le docteur Elias Akhamouk a indiqué que les wilayas d’Alger, Oran, Sétif, Blida, Constantine, et les grandes wilayas sont dans une situation difficile. « S’il y a une hausse importante des cas, nous reviendrons aux procédures de quarantaine sur certaines villes », a-t-il déclaré.

Il a également souligné que ce que nous craignons le plus, ce sont les wilayas côtières où la population a triplé en été, en rappelant que l’Organisation mondiale de la santé a classé l’Algérie parmi les pays les plus sûrs.

« Notre pays a été parmi les premiers pays à lancer l’opération de vaccination, bien que lentement, maintenant elle s’accélère », a-t-il précisé.