Marché noir : L’euro et le dollar flambent

Marché noir : L'euro et le dollar flambent

Depuis la réouverture partielle des frontières aériennes de l’Algérie le 1er juin, suite à la décision de la reprise des vols internationaux, le marché de change parallèle a retrouvé une tendance à la hausse.

La baisse du dinar algérien se confirme sur le marché noir des devises, au Port Saïd, lieu incontournable des cambistes, qui retrouvent du sourire depuis la réouverture partielle des frontières aériennes, après plus d’une année marquée par un tassement des transactions.

La monnaie unique européenne, l’euro, s’échange à 213 dinars à la vente et 211 dinars à l’achat sur le marché parallèle des changes, alors que le dollar américain s’échange à 178 dinars à la vente et à 175 dinars à l’achat.

La livre sterling s’échange à 240 dinars à la vente et à 237 dinars à l’achat, alors que le dollar canadien est à 138 dinars à la vente et à 135 dinars à l’achat.

Régi essentiellement par l’offre de la divise générée par les flux migratoires, notamment vers l’Europe, le marché parallèle des changes s’est revigoré depuis l’annonce de la réouverture des frontières aériennes, après plus d’une année marquée par un niveau de transactions faibles.

Le marché officiel interbancaire des changes reste plutôt stable. La monnaie unique européenne s’échange à 162,16 DA à la vente et à 162,09 DA à l’achat. Le dollar américain s’échange à 133,91 DA à la vente et à 133, 90 DA à l’achat.