Algériens rentrant au pays : vers la suppression du confinement obligatoire

Algériens rentrant au pays : vers la suppression du confinement obligatoire

Le protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics pour la réouverture partielle des frontières aériennes a suscité le mécontentement de la communauté algérienne à l’étranger, notamment en France. Le confinement obligatoire est l’une des mesures les plus contestées par les Algériens.

Le confinement obligatoire imposé aux voyageurs algériens pourrait être supprimé dans les prochains jours. La question est actuellement à l’étude au niveau du comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, rapporte ce lundi 14 juin 2021, le quotidien El Watan.

La décision de revoir le protocole mis en place depuis la réouverture partielle des frontières aériennes le 1er juin dernier, « serait lié à toutes les difficultés rencontrées dans les structures d’hébergement et les nombreuses requêtes des personnes confinées qui se sont plaints des conditions sur place notamment dans les structures hôtelières dont la majorité sont étatiques », explique le même média qui précise que «ces hôtels, qui sont aujourd’hui saturées, ne peuvent plus répondre à la demande ».

Le 30 mai dernier, le professeur Kamel Djenouhat, chef de service à l’hôpital de Rouiba et président de la société algérienne d’immunologie, n’a pas exclu, d’un point de vue scientifique et personnel l’assouplissement de ces mesures à l’avenir, en prenant en compte les progrès enregistrés dans les opérations de vaccination contre le Coronavirus qui limitent le risque de propagation et de transmission.

Le lendemain, le professeur Riad Mahyaoui, également membre du Comité scientifique, avait évoqué la possibilité d’alléger les mesures préventives prises dans le cadre de la réouverture partielle des frontières aériennes.