Homela deuxCoronavirus : 96 cas du variant britannique et 15 cas du variant...

Coronavirus : 96 cas du variant britannique et 15 cas du variant indien détectés ces deux dernières semaines

L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a communiqué ce vendredi le nombre de nouveaux cas des variants britannique (B.1.1.7) et indien (B.1.617) de la Covid-19 détectés en Algérie ces deux dernières semaines. En tout, 111 nouveaux cas dont 96 cas du variant britannique et 15 cas du variant indien ont été détectés en 15 jours.

Ces nouveaux cas de variants britannique et indien ont été découverts dans le cadre des activités de séquençage relatives à la surveillance des variants du virus SARS-CoV-2, menées par l’Institut Pasteur d’Algérie sur les prélèvements reçus des différentes wilayas du pays.

En effet, selon l’Institut Pasteur, durant la semaine du 4 au 12 mai, 57 cas variant britannique et 15 cas du variant indien ont été découverts dans plusieurs wilayas. 

S’agissant des 57 cas du variant britannique, 34 cas ont été détectés à Alger; 03 cas de la wilaya de Blida ; 01 cas de la wilaya de Bejaia ; 01 cas de la wilaya de Bouira ; 02 cas de la wilaya de Constantine ; 01 cas de la wilaya d’El Oued ; 01 cas de la wilaya de Ghardaia ; 05 cas de la wilaya de Médéa ; 04 cas de la wilaya de M’sila ; 02 cas de la wilaya de Ouargla ; 01 cas de la wilaya de Souk Ahras ; 01 cas de la wilaya de Tissemsilt ; 01 cas de la wilaya de Touggourt.

Pour ce qui des 15 cas du variant indien, 14 cas ont été découverts dans la wilaya de Ouargla et  01 cas a été détecté dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Concernant la semaine du 13 au 20 mai, l’Institut Pasteur a fait état de la détection de 39 cas du variant britannique. Selon la même source : 05 cas de la wilaya d’Alger ; 15 cas de la wilaya d’Oran ; 01 cas de la wilaya de Bejaia ; 09 cas de la wilaya de Bouira ; 09 cas de la wilaya de Bechar.

« Nous invitons encore une fois nos chers concitoyens à observer de la manière la plus stricte, les règles de base énoncées dans le protocole sanitaire (Port du masque de protection, distanciation physique, lavage fréquent des mains) qui représentent dans ces circonstances, la seule garantie pour freiner la propagation de ce virus et éviter plus de contaminations », conclut le communiqué de l’Institut Pasteur.

Ces 111 nouveaux cas de variants découverts s’ajoutent aux 180 cas détectés entre le 25 février et le 3 mai, ce qui porte le nombre total de cas de variants (britannique, nigérian et indien) détectés en Algérie à 291 cas.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine