L’ex-député Tahar Missoum condamné à 2 an de prison ferme

L’ex-député de Médéa Tahar Missoum a été condamné, ce jeudi 6 juin 2021, à deux ans de prison ferme assorti d’une amende avec mandat de dépôt, par le tribunal de Tlemcen, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Selon la même source, Tahar Missoum est accusée d' »atteinte à la personne du président de la République » et d' »incitation à attroupement non armé entres autres. »

Le jeune Zinou Rahal placé sous mandat de dépôt

Par ailleurs, le CNLD a rapporté que le jeune Zinedine Rahal dit Zinou a été placé, ce jeudi, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Baïnem (Bab El Oued) à Alger. Arrêté lundi 3 mai sur le lieu de son travail, Zinou Rahal a été placé en garde à vue au commissariat 5 ème (Bab El Oued) . Une perquisition au domicile familial et lieu de travail de Zinedine Rahal (dit Zinou Rahal) ont eu lieu Mardi 4 Mai après midi, selon le CNLD.

L’étudiant Abdenour Ait Said remis en liberté

Toujours à Alger, le tribunal de Sidi Mhamed a décidé, ce jeudi, de renvoyer le procès de l’étudiant Abdenour Ait Said au 3 juin prochain après sa comparution immédiate. Abdenour Ait Said a été remis en liberté, selon le CNLD. Arrêté mardi lors de la marche avortée des étudiants à Alger dans le cadre du Hirak estudiantin, Abdenour Ait Said a été placé en garde à vue au commissariat central d’Alger. Mercredi 5 mai, une perquisition au domicile familial de l’étudiant Abdenour Ait Saïda a eu lieu. Le jeune étudiant est poursuivi pour le chef d’inculpation d' »incitation à attroupement ».

 

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger