Hadj 2021 : Vers une nouvelle interdiction aux pèlerins étrangers ?

Hadj 2021 : Vers une nouvelle interdiction aux pèlerins étrangers ?

L’Arabie saoudite envisage d’interdire le pèlerinage aux musulmans étrangers pour la deuxième année consécutive alors que les cas de COVID-19 augmentent dans le monde et que les inquiétudes grandissent quant à l’émergence de nouvelles variantes, rapporte mercredi 5 mai 2021, l’agence britannique Reuters.

Une telle décision limiterait le pèlerinage à La Mecque, aux ressortissants saoudiens et aux résidents du royaume qui ont été vaccinés ou qui se sont rétablis du COVID-19. Bien que des discussions sur une éventuelle interdiction aient eu lieu, il n’y a pas eu de décision finale sur l’opportunité de la poursuivre, a précisé le même média.

Avant la pandémie, quelque 2,5 millions de pèlerins avaient l’habitude d’effectuer le Hadj et la Omra, rapportant au royaume environ 12 milliards de dollars chaque année.

Les autorités ont suspendu les plans antérieurs d’accueillir des pèlerins d’outre-mer et n’autoriseront que les pèlerins nationaux qui ont été vaccinés ou qui se sont remis du COVID-19 au moins six mois avant le pèlerinage. Des restrictions seront également appliquées sur l’âge des participants, a expliqué l’agence britannique.

Les plans étaient initialement de permettre un certain nombre de pèlerins étrangers vaccinés, mais la confusion sur les types de vaccins, leur efficacité et l’émergence de nouvelles variantes a poussé les responsables à reconsidérer leurs plans, selon Reuters.

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger