Fonctions supérieures de l’Etat : Un décret permettant l’accès aux compétences du secteur privé examiné

Réunion du Gouvernement : Examen de projets de décrets exécutifs et d'exposés sur plusieurs secteurs

Un projet de décret exécutif permettant aux compétences algériennes exerçant notamment dans les entreprises privées et des fonctions libérales d’accéder à des fonctions supérieures de l’Etat, a été examiné, ce mercredi, lors de la réunion du gouvernement présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

« Le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le Secrétaire Général du Gouvernement relatif au Projet de Décret exécutif modifiant et complétant le Décret exécutif n° 90-226 du 25/07/1990 fixant les droits et obligations des travailleurs exerçant des fonctions supérieures de l’Etat », selon un communiqué des services du Premier ministère.

Selon la même source : « Ce projet de Décret exécutif a pour objet de modifier les dispositions de l’article 21 du Décret exécutif n° 90-226, relatives aux conditions de nomination dans les fonctions supérieures de l’Etat en vue de permettre aux compétences algériennes exerçant dans les autres secteurs d’activité, notamment dans les entreprises économiques privées et les fonctions libérales et institutions internationales, d’accéder à ces fonctions. »

Ainsi, précise-t-on, « ce projet de texte se propose d’élargir le vivier des compétences, dans lequel les pouvoirs publics pourraient recourir aux cadres exerçants en dehors de l’administration publique, particulièrement ceux justifiant de certaines qualifications et compétences avérées dans leurs domaines d’activité respectifs et dont la technicité et l’apport pourraient s’avérer nécessaires aux objectifs de l’amélioration de l’efficacité de la compétence et de la modernisation de l’administration publique. »

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger