Ministère de l’Intérieur : 230 agents de la protection civile suspendus

Les pompiers ont tenu, dimanche 2 mai 2021, un rassemblement de protestation devant la direction générale de la Protection civile à Hydra sur les hauteurs d'Alger. (Crédit photo : journaliste Djaafar Khelloufi sur Twitter)

230 agents de la protection civile ont été suspendus a annoncé, ce lundi 3 mai 2021, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Le ministère a également indiqué que des procédures judiciaires seront en outre engagées à leur encontre.

Pour rappel, des centaines d’agents de la protection civile ont marché, hier dimanche, de la Place du 1er mai vers le siège de leur direction générale, sis à Hydra, sur les hauteurs d’Alger.

« Nourrit par des parties servant des agendas hostiles à l’égard de l’Algérie, ce mouvement intervient au moment où la tutelle a procédé à l’examen des préoccupations socioprofessionnelles des affiliés de ce corps et à la prise en charge des revendications soulevées dans le cadre de la loi, comme affirmé par le syndicat national des agents de la protection civile publié le 29 avril 2021 », a indiqué hier le ministère de l’Intérieur.

La direction générale de la protection civile a indiqué hier dans un communiqué que « la majorité des revendications qui s’inscrivent dans le cadre Statut particulier des agents de la Protection civile seront traitées et satisfaites dès l’examen des statuts ».

Colloque MDI