SCHB : Exportation prochaine de plus de 22.000 tonnes de clinker vers plusieurs pays africains

SCHB : Exportation prochaine de plus de 22.000 tonnes de clinker vers plusieurs pays africains

La Société des ciments de Hamma Bouziane (SCHB) de Constantine, filiale du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA), va procéder « prochainement » à l’exportation de plus de 22.000 tonnes de clinker vers plusieurs pays d’Afrique.

C’est ce qu’a annoncé samedi son PDG, Rezki Kitouni qui s’est exprimé en marge de la célébration de la journée mondiale des travailleurs (1er mai).

Dans une déclaration à l’agence officielle APS, M. Kitouni a précisé que cette opération qui s’inscrit dans le cadre des efforts de pénétration de nouveaux marchés en Afrique et en Amérique latine, dont ceux du Sénégal, de Côte-d’Ivoire, de Guinée, du Pérou et du Brésil consiste à « exporter plus de 22.000 tonnes de cette matière brute essentielle à la fabrication du ciment qui a été produite en dépit de la conjoncture difficile imposée par la pandémie de la Covid-19 ».

Evoquant la stratégie de développement du groupe GICA, le PDG de SCHB a expliqué que celle-ci repose sur « la consolidation de sa présence à l’échelle internationale aux côtés des grands fabricants de clinker, à travers l’augmentation du volume d’exportations de ses produits de sorte à contribuer à la diversification  des exportations nationales hors-hydrocarbures et à la promotion du produit local ».

Le même responsable a révélé également que « les unités industrielles de production seront exceptionnellement fermées pour 80 jours dans le cadre d’une mesure préventive d’entretien du matériel et des moyens afin d’assurer le bon fonctionnement du four ».

En outre, il a fait état du lancement « prochain » d’un projet d’incinération des huiles usagées au niveau de la SCHB dont la concrétisation permettra, d’un côté, de trouver une alternative à la grande quantité d’énergie requise pour le fonctionnement du four et de contribuer, d’un autre côté, au recyclage écologique tout en se débarrassant de ces huiles.

A ce propos, il a expliqué que le processus d’incinération des huiles usagées sera lancé immédiatement après l’achèvement des procédures administratives par la SCHB qui emploie 495 travailleurs et compte une unité de production, deux unités de commercialisation et un espace de formation des étudiants et stagiaires du secteur de la formation professionnelle.

Colloque MDI