Hausse des exportations gazières algériennes au 1er trimestre 2021

Hausse des exportations gazières algériennes au 1er trimestre 2021

Malgré un contexte marqué par la crise sanitaire mondiale induite par la propagation du coronavirus Covid-19, l’Algérie a enregistré « un bond appréciable » de ses exportations gazières durant le 1er trimestre 2021, grâce à une hausse de la production combinée au renforcement de la demande de ses clients, a indiqué, ce mardi 20 avril 2021, Sonatrach dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« L’Italie a constitué, durant le 1er trimestre de l’année en cours, la première destination des exportations algériennes de gaz avec un volume total de 6,4 milliards de m3, soit une progression de 109% par rapport à l’année 2020 », selon la même source.

L’Algérie consolide ainsi sa position de 2ème fournisseur de gaz à l’Italie avec des parts de marché à 35% contre 16% durant la même période de 2020.

« En deuxième position vient la péninsule ibérique (Espagne et Portugal), avec un volume exporté, au 1er trimestre, de 4,3 milliards de m3, avec une progression de 122% par rapport à 2020, ce qui représente une part de marché de plus de 47% contre seulement 21% durant la même période de 2020 », explique la compagnie pétrolière et gazière Sonatrach.

Avec cette performance, l’Algérie maintient sa position de 1er fournisseur de gaz sur ce marché stratégique. De plus, les exportations gazières ont atteint d’autres marchés de Sonatrach en Méditerranée et également des pays asiatiques comme la Chine et le Bangladesh, selon Sonatrach.

Colloque MDI