Découverte en Algérie, la météorite « Erg Chech 002 » entre dans le Guinness des records

la météorite "Erg Chech 002" découverte dans le Sahara algérien.

Découverte dans le sud algérien en mai 2020, la météorite « Erg Chech 002« , vieille de 4,5 milliards d’années, aussi ancienne que le système solaire, vient d’entrer dans le Guinness des records,  rapporte ce mardi 6 avril 2021 le journal français « Ouest France », qui a précisé qu' »il s’agit officiellement de la plus ancienne météorite achondrite jamais découverte. »

Cette météorite, témoin de la formation des protoplanètes, a fait l’objet d’une étude d’une équipe de scientifiques français et japonais, à laquelle a pris part le géochimiste français Jean-Alix Barrat, enseignant-chercheur à l’Université de Brest.

Jean-Alix Barrat a expliqué en mars dernier à l’agence AFP qu’il lui aura fallu un long voyage, depuis sa cristallisation il y a 4 milliards et 565 millions d’années, avant d’atterrir « grâce au hasard des orbites » dans le sud algérien « il y a au moins une centaine d’années ».

Il a signé récemment une étude, dans les Proceedings de l’Académie américaine des sciences, consacrée à l’objet trouvé en mai 2020 par des chasseurs de météorites dans une zone du Sahara, dont elle tire son nom d’Erg Chech 002.

 

Colloque MDI