ARH : « Les archives étant numérisées n’ont pas été ravagées par l’incendie »

La facture d'importation d'essence et de gasoil s'élevait à environ 980 millions $ en 2019
Rachid Nadil, PDG de Naftal

Le président du Comité de direction de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil a assuré que l’incendie, déploré lundi au siège de l’ARH, « n’a pas détruit les archives car elles sont numérisées et conservées sur des serveurs ».

« Toutes les archives existent en formes numérisées et sont stockées sur des serveurs de l’ARH », a déclaré Rachid Nadil cité dans un communiqué publié sur la page Facebook de l’ARH et repris par l’agence APS. M. Nadil a précisé qu’un court-circuit serait à l’origine de cet incendie, qui n’a fait aucune perte humaine.

Pour rappel, les unités de la protection civile de la wilaya d’Alger ont procédé à l’extinction d’un incendie qui s’est déclaré, lundi, au service des archives relevant de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH) dans la commune d’El Biar.

Par ailleurs, dans un autre communiqué, l’ARH a rappelé qu’elle « exploite une seule et unique page officielle, #enregistrée sur la plateforme numérique Facebook et est protégée par les lois et les règlements en vigueur, ce qui exclut naturellement toutes autres pages du droit d’utiliser la charte de communication de l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures dans ses publications. »

Dans le même communiqué, il est précisé : « L’Autorité de Régulation des Hydrocarbures prendra les mesures appropriées contre les personnes qui utilisent des pages anonymes à l’effet d’usurper son identité visuelle ou médiatique, avec pour objectif de porter atteinte à la réputation et/ou à la crédibilité de l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures, son président, ses cadres dirigeants, ses agents. »