Grève des travailleurs de la SNVI : Le complexe industriel à l’arrêt depuis deux jours

Les travailleurs de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) (ex-SONACOME) sont en grève depuis deux jours, paralysant ainsi le complexe industriel sis à la zone industrielle de Rouiba (Est d’Alger), a-t-on appris d’une source sûre. Ils sont en grève depuis hier dimanche 4 avril et ce lundi 5 avril 2021.

Les travailleurs, rassemblés devant la direction de la SNVI, réclament le versement de leurs primes du mois de ramadan de l’année 2020 et celle du mois de ramadan de cette année qui s’élèvent au total à 38 000 dinars. Il s’agit d’une prime de 15 000 dinars du mois de ramadan 2020, une prime de 8000 dinars pour la fête de l’Aïd 2020 et de 15 000 dinars pour le mois de ramadan 2021, a précisé la même source. 

Dans une note d’information aux employés en date du dimanche 4 avril, la DG de la SNVI a indiqué : « Suite aux derniers événements survenus au niveau de quelques Entités du site de production de Rouiba, la Direction Genérale du Groupe SNVI tient à clarifier à l’ensemble des travailleurs la mission et les attributions du Comité de Participation notamment en matière de gestion du Fonds des Œuvres Sociales conformément à la réglementation en vigueur et aux procédures internes de l’Entreprise. »

« Le Compte du Fonds des Œuvres Sociales, est cogéré, à la demande du Comité de Participation, par les deux parties: Employeur et Comité de Participation et ce au vu de la situation négative de ce compte », a précisé la même source qui a ajouté : « Le montant alloué annuellement (2% de la masse salariale des 5 800 travailleurs), par la Loi, au Comité de Participation ne permet pas de répondre a l’ensemble des demandes sollicitées par les travailleurs. »

Néanmoins, a poursuivi la DG du groupe industriel, « après concertation entre les deux parties, il a été convenu, pour cette année 2021, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, d’octroyer : Un don de 7 000 DA accorde par le Comité de Participation; Une avance sur salaire de 8 000 DA accordé par l’Employeur, remboursable par tranche de 2 000 DA/mois sur quatre mensualités de l’exercice 2021 (Mai – Juin,Août-Septembre) », a conclu la même source.

Colloque MDI