AccueilActualitéNationalFoncier touristique : L'Algérie compte 225 ZET inexploitées

Foncier touristique : L’Algérie compte 225 ZET inexploitées

- Advertisement -

L’Algérie compte 225 Zones d’expansion touristique (ZET) d’une superficie dépassant 56.000 hectares dans différentes wilayas du pays et qui peuvent être affectées à la réalisation de projets touristiques. Mais cette superficie demeure inexploitée à ce jour.

Ces chiffres ont été révélés par le Directeur général du Tourisme au ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Moussa Benthamer, cité mardi 30 mars 2021 par l’agence officielle APS. Intervenant lors d’une rencontre organisée récemment avec les directeurs de tourisme de wilaya, Moussa Benthamer a précisé que « le foncier touristique en Algérie est riche de 225 ZET, dont 166 implantées dans les régions côtières, 36 dans les régions montagneuses et 23 dans les régions sahariennes ».

The graduate Fair

L’exploitation de ces sites repose essentiellement sur « la mise à disposition de plans et d’importants moyens financiers, en vue de la réalisation des projets d’aménagement qui nécessitent d’associer, à l’avenir, les investisseurs », a-t-il expliqué.

A cet effet, le même responsable a fait savoir que « pendant la semaine écoulée, un dossier sur ce point a été envoyé au Secrétariat général du Gouvernement, en vue d’inscrire l’approbation pour 27 nouvelles ZET », ajoutant que « 196 ZET parmi 225 ZET ont bénéficié, à ce jour, d’opérations d’élaboration de plans, dont 39 plans sont en cours de validation au niveau des wilayas et 64 autres en cours d’élaboration ». Le DG a fait état aussi de « l’octroi des droits de concession aux investisseurs, en vue de la réalisation de leurs projets dans 365 terrains en dehors des ZET et de 58 autres dans ces sites dans 24 wilayas du pays ».

1229 projets touristiques n’ont pas encore démarré faute de financement par les banques

Evoquant l’investissement touristique, le responsable a rappelé que jusqu’à fin 2020, « la commission sectorielle des projets a approuvé 2.580 projets touristiques à même de créer 325.000 lits et plus de 170.000 emplois permanents », précisant que « les travaux de réalisation de 87 d’entre eux ont été achevés, 800 autres projets touristiques sont en cours de réalisation et 308 autres sont à l’arrêt pour des raisons techniques liées essentiellement aux permis de construire et au financement ».

Et d’ajouter que « 1.229 projets touristiques n’ont pas encore démarré faute de financement par les banques », soulignant que « tous les projets en cours respectent les spécificités des régions concernées ». A ce jour, « des conventions ont été signées avec 12 établissements bancaires publics, dont la majorité a donné son aval pour le financement de 455 projets touristiques pour une valeur de 138 milliards de dinars », a-t-il fait savoir, précisant que le pays comptait jusqu’à fin 2020, 1.500 hôtels d’une capacité totale de 127.000 lits.

Concernant les projets en cours de réalisation au niveau des sites thermaux, le responsable a indiqué que le pays comptait 288 sources thermales, dont 50 pouvant faire l’objet d’investissement vu leur « excellente qualité », rappelant l’existence de trois (3) complexes de thalassothérapie en Algérie: un dans la capitale à Sidi Fredj et deux autres à Oran.

A cette occasion, il a appelé les investisseurs à se lancer dans ce type de projets eu égard aux grandes potentialités que recèle l’Algérie dans ce domaine susceptible de contribuer au développement du tourisme et à la création de richesse et d’attirer des touristes.

Le même responsable a rappelé que le secteur avait jusqu’à ce jour accordé 92 concessions aux investisseurs pour l’exploitation des sites thermaux, ajoutant que le même secteur comptait actuellement 29 établissements thermaux, dont huit relevant du secteur public, certaines communes ayant 34 hammams traditionnels qui nécessitent une réhabilitation et une modernisation en adéquation avec les normes en vigueur.

M. Benthamer a également mis en exergue « la vocation » des citoyens pour ce genre de loisirs, en quête de confort, sachant que les établissements thermaux connaissent une affluence de « plus de trois millions et 500.000 personnes par an », relevant que le nombre de projets thermaux, en cours de réalisation, s’élève à « 30 projets », lesquels sont à même de fournir 3.800 lits et de créer 2.150 postes d’emploi permanents.

Les efforts du secteur du Tourisme, ajoute-t-il, s’inscrivent dans « le cadre de la mise en œuvre du Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) (2008-2030) qui a été mis à jour lors des assises nationales du tourisme en 2018.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine