Variant britannique et nigérian : L’Institut Pasteur annonce de nouveaux cas

L’Institut Pasteur d’Algérie a annoncé, ce mercredi 31 mars 2021, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, avoir détecté neuf (9) nouveaux cas de variant britannique et vingt-huit (28) nouveaux cas de variant nigérian.

« Dans la continuité des activités de séquençage des virus SARS-CoV-2 mises en place par l’Institut Pasteur d’Algérie dans le contexte de surveillance des variants circulant actuellement dans le monde, il a été procédé à la confirmation de neuf (09) nouveaux cas de variant britannique (B.1.1.7) et de vingt-huit (28) nouveaux cas de variant nigérian (B.1.525) », a précisé le même communiqué.

Concernant les neuf cas confirmés du variant britannique, l’Institut Pasteur indique qu’il s’agit de quatre (04) cas de la wilaya d’Alger, un (01) cas de la wilaya de Blida, un (01) cas de la wilaya de Médéa et trois (03) cas de la wilaya de Ouargla.

Pour ce qui est des vingt-huit cas confirmés du variant nigérian, l’IPA a indiqué qu’il s’agit de quatre (04) cas de la wilaya d’Alger, de trois (03) cas de la wilaya de Blida, onze (11) cas de la wilaya d’El Oued, six (06) cas de la wilaya de Djelfa, trois (03) cas de la wilaya d’In Salah, un (01) cas de la wilaya de Ouargla.

« Ainsi, le nombre total de cas confirmés de variants, à ce jour, est de trente (30) cas pour le britannique et cinquante-six (56) cas pour le nigérian », a souligné l’Institut Pasteur.

Le respect des mesures barrières, dans le cadre du protocole sanitaire (Distanciation physique, Port du masque de protection, Lavage fréquent des mains), reste toujours le meilleur garant pour stopper la propagation du virus et l’apparition de nouveaux cas.

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger