HomeEntreprises-ManagementDédouanement de plus de 6000 kits CKD/SKD pour Renault

Dédouanement de plus de 6000 kits CKD/SKD pour Renault

Après un blocage de plus d’une année, le dédouanement de 6000 à 7000 kits CKD/SKD pour Renault a été autorisé par les autorités.

Selon le quotidien El Watan, les autorités algériennes, ont opté pour le dédouanement des kits ou collections qui sont bloqués au niveau des ports du pays, ce qui permettra au constructeur français de reprendre son activité et de monter de 6000 à 7000 véhicules.

L’opération de dédouanement porte sur une collection des kits, qui ont été importés hors quota en 2020, après une autorisation de la part du ministère de l’Industrie de l’époque selon le journal El Watan qui cite des sources proches du dossier.

Il faut savoir que l’ex ministre l’Industrie, Ferhat Aït Ali, avait exigé le paiement des taxes et droits de douane pour le dédouanement de ces kits, mais la situation a changé avec la nomination d’un nouveau ministre à la tête de l’Industrie.

La relance du montage automobile n’est pas au menu du jour 

Même si des kits CKD/SKD ont été dédouanés, cela ne signifie pas la reprise du montage automobile qui ne bénéficie plus d’avantages fiscaux pour le moment, comme cela était le cas dans l’ancien cahier des charges, selon El Watan. 

Rappelons qu’une visite du premier ministre français, Jean Castex est prévue pour les prochains jours à Alger et il pourrait passer par l’usine Renault d’Oued Tlélat à Oran.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine