Mustapha Kamel Mihoubi : « le renouvellement ou pas du contrat de Suez est prématuré »

Mustapha Kamel Mihoubi, ministre des Ressources en eau.

Le nouveau ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est exprimé, lundi, sur le renouvellement ou pas du contrat du groupe français Suez chargé de la gestion des eaux d’Alger et de Tipaza depuis 2005 à travers la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL).

Alors que l’ex-ministre du secteur Arezki Baraki avait déclaré que le contrat du groupe français, qui prendra fin en août 2021, ne sera pas renouvelé, le nouveau ministre a indiqué, hier sur le plateau de la chaîne Ennahar TV, que « le renouvellement ou pas du contrat de Suez est prématuré ».

« Un bureau d’études a été désigné pour évaluer la gestion de la SEAAL », a fait savoir le ministre des Ressources en eau, en ajoutant : « Le contrat de Suez se termine en août 2021, en cas de renouvellement, nous allons discuter de beaucoup de choses ». 

L’ex-ministre des Ressources en eau, Arezki Baraki, limogé dans le dernier remaniement du gouvernement opéré par le président Tebboune, avait indiqué : « Le contrat prendra fin en août prochain et nous avons estimé qu’il n’était pas dans l’intérêt de l’Algérie de le résilier puisqu’il prendra fin dans quelques mois. Mais nous avons décidé définitivement de prendre en charge nous-mêmes la gestion de l’AEP au niveau de la capitale ».

Baraki avait indiqué que « ce serait insensé de le renouveler », rappelant que SEAAL est une société de droit algérien dont les actionnaires sont l’ADE (Algérien des eaux) et l’ONA (Office national de l’assainissement).